scrutin


scrutin

scrutin [ skrytɛ̃ ] n. m.
par voie de scrutin 1465; par crutine « par vote secret » 1251; lat. scrutinium « action de fouiller, de scruter »
1Vote au moyen de signes (bulletins) déposés dans un récipient (urne) d'où on les tire ensuite pour les compter.
2(1789) Opération électorale, comprenant le dépôt des bulletins, le dépouillement, la proclamation des résultats; modalité particulière des élections. Tours de scrutin. Ouverture, clôture d'un scrutin. « L'élection du président du collège électoral commence à neuf heures, le scrutin sera fermé à trois » (Stendhal). Modes de scrutin. Scrutin uninominal, où l'électeur désigne un seul candidat. Scrutin de liste, utilisé pour la représentation proportionnelle (ou scrutin proportionnel). Scrutin avec ou sans panachage. Scrutin majoritaire, à majorité relative ou à majorité absolue. — Scrutin secret, public. Dépouiller le scrutin ( scrutateur) ; résultat du scrutin.

scrutin nom masculin (bas latin scrutinium, du latin classique scrutari, scruter) Ensemble des opérations qui constituent un vote ou une élection. (On distingue le scrutin uninominal [un siège à pourvoir] et le scrutin plurinominal, ou de liste [plusieurs sièges à pourvoir]. Suivant la technique de représentation adoptée, le scrutin peut être majoritaire ou à la proportionnelle.) ● scrutin (citations) nom masculin (bas latin scrutinium, du latin classique scrutari, scruter) Ernest Renan Tréguier 1823-Paris 1892 Le hasard de la naissance est moindre que le hasard du scrutin. La Réforme intellectuelle et morale de la France, II Lévyscrutin (expressions) nom masculin (bas latin scrutinium, du latin classique scrutari, scruter) Scrutin d'arrondissement, appellation du scrutin uninominal majoritaire lorsque la circonscription de vote était l'arrondissement.

scrutin
n. m.
d1./d Vote émis au moyen de bulletins (de boules, etc.) que l'on dépose dans une urne.
d2./d Opération par laquelle sont désignés des représentants élus. Ouverture du scrutin.
|| (Qualifié) Mode de scrutin. Scrutin uninominal, dans lequel on désigne un seul candidat (par oppos. à scrutin de liste).
Scrutin majoritaire, dans lequel le candidat qui recueille le plus grand nombre de suffrages est élu (V. majorité, sens 3).
Scrutin proportionnel: V. représentation proportionnelle.

⇒SCRUTIN, subst. masc.
A. — Vote émis au moyen de bulletins (ou d'autres marques) déposés dans une urne puis comptés. Dépouiller un scrutin. Un certain nombre de règles tendent à donner aux électeurs le maximum de commodités matérielles pour participer au scrutin. Le scrutin doit avoir lieu un dimanche pour les élections à l'Assemblée Nationale (VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 365). Les chercheurs américains accordent autant d'attention au fait brut du vote, à la participation au scrutin ou, ce qui revient au même, à l'abstentionnisme, qu'à l'orientation du vote (vote en faveur de tel parti ou de telle tendance) (Traité sociol., 1968, p. 66). V. dépouiller II B ex. de Hugo.
B. — Ensemble des opérations de vote (dépôt du bulletin de vote dans les urnes, dépouillement et proclamation des résultats). Ouvrir, fermer un scrutin; tour de scrutin; deuxième tour de scrutin ou scrutin de ballotage. Si le scrutin était à deux tours, communistes et socialistes (...) uniraient leurs voix dans tous les ballotages (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 267).
C. — [Suivi d'un déterm.]
1. [indiquant le caractère public ou secret du vote] Scrutin public, secret. V. public1 C 1 ex. de Lidderdale.
2. [indiquant le mode de constitution des listes de candidats]
a) Scrutin d'arrondissement. ,,Mode d'élection au suffrage direct, uninominal; dans un département, il y a autant de députés que d'arrondissements`` (SAND.-BÉA Pol. 1976). Mougin avait promis de n'être là que pour une législature (on venait de rétablir le scrutin d'arrondissement...) (BARRÈS, Cahiers, t. 4, 1906, p. 212).
b) Scrutin de liste. Scrutin où l'électeur doit choisir une liste de candidats parmi plusieurs. Un corps législatif discutant et votant les lois, nommé par le suffrage universel, sans scrutin de liste qui fausse l'élection (Constitution de 1852 ds Doc. hist. contemp., p. 8).
c) Scrutin uninominal (ou vx scrutin individuel). Scrutin où l'électeur désigne un seul candidat. La Constitution de 1793 (...) institua la démocratie politique: un corps législatif élu au suffrage universel et direct, par scrutin uninominal (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 355).
d) Scrutin plurinominal. ,,Celui dans lequel l'électeur est appelé à voter, dans chaque circonscription, pour plusieurs candidats`` (Jur. 1981).
3. [indiquant le taux de voix nécessaires pour être élu] Scrutin majoritaire, proportionnel.
REM. Scrutiner, verbe, rare. a) Empl. trans. Voter pour quelqu'un par scrutin. [Le grec] a été présenté [dans un cercle] par des parrains, affiché (...) scrutiné (...) et reçu (HOGIER-GRISON, Les Hommes de proie, Monde où l'on triche, 2e série, 1886, p. 8). b) Empl. intrans. Procéder à un scrutin, à un vote. On scrutina sur la rédaction primitive (...): elle passa à une faible majorité (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 208).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1261 par crutine « par vote secret » (RUTEBEUF, Le dit de l'hypocrisie, 300 ds Œuvres, éd. Ed. Faral et J. Bastin, t. 1, p. 297); 1326 par voie d'escrutine (Arch. JJ 64, fol. 212 r ° ds GDF.); 1465 par voye de scrutin (doc. ds Ordonnances des rois de France, t. 16, p. 441); 2. 1789 « opération électorale » (Décret du 14 déc., art. 17 ds BRUNOT t. 9, p. 756, note 6: scrutin de liste). Empr. au lat. médiév. scrutinium, dans l'expr. per viam scrutinii (XIIe s. ds DU CANGE); du b. lat. scrutinium « action de fouiller, examen » (v. BLAISE Lat. chrét.), lui-même issu du lat. class. scrutari, v. scruter. Fréq. abs. littér.:154. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 416 (et s.v. scrutiner). — QUEM. DDL t. 11 (s.v. scrutin de liste; scrutin épuratoire; scrutin secret); 17 (s.v. scrutin d'arrondissement). — RANFT 1908, pp. 102-103 (s.v. scrutin épuratoire).

scrutin [skʀytɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1465, par voie de scrutin; par crutine « par vote secret », 1251; escrutine, scrutine, scrutin « examen », jusqu'au XVIIIe; du lat. scrutinium « action de fouiller, de scruter », de scrutari → Scruter.
1 Vote au moyen de signes (bulletins, boules…) déposés dans un récipient (urne, boîte) d'où on les tire ensuite pour les compter. || L'élection du pape se fait par voie de scrutin (→ Conclave, cit. 1).
2 (XVIIIe, abbé de Saint-Pierre). L'opération électorale (dépôt du bulletin de vote par les électeurs, dépouillement et éventuellement proclamation des élus); modalité particulière des élections. || Tours de scrutin. || Scrutin de ballottage (2e tour). || Ouverture, clôture d'un scrutin.(1885). || Scrutin d'arrondissement (cit. 6), où la circonscription est l'arrondissement qui élit un seul député. || Scrutin uninominal ou scrutin individuel (vx), où l'électeur désigne un seul candidat.
(1789). || Scrutin de liste (→ Représentant, cit. 4), où l'on vote pour des listes de candidats. || Scrutin proportionnel (cit. 3) : scrutin de liste. || Scrutin avec ou sans panachage. || Scrutin majoritaire, où le candidat qui a obtenu le plus grand nombre de voix est élu.(1793). || Scrutin secret. || Scrutin public (→ Lecture, cit. 14).Vx. || Scrutin couvert, secret.Dépouiller le scrutin ( Scrutateur); résultat du scrutin.
1 L'élection du président du collège électoral commence à neuf heures, le scrutin sera fermé à trois.
Stendhal, Lucien Leuwen, LIII.
2 L'Élection ne se fera pas avant trois jours. On aura soin de ne pas avoir fini de constituer le bureau le premier jour; nous aurons plusieurs scrutins, et vous arriverez par un ballottage (…)
Balzac, Albert Savarus, Pl, t. I, p. 839.
3 Le dépouillement se fait en désordre. Toutes les portes de la salle de scrutin s'ouvrent et se ferment, claquant violemment. Au panier, au panier !
Francis Ponge, le Parti pris des choses, p. 33.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • scrutin — SCRUTÍN, scrutine, s.n. Mod de alegere a deputaţilor, a senatorilor etc. ♦ Totalitatea operaţiunilor pe care le implică exercitarea dreptului de vot. – Din fr. scrutin. Trimis de RACAI, 07.12.2003. Sursa: DEX 98  SCRUTÍN s. v. alegeri. Trimis de …   Dicționar Român

  • scrutin — SCRUTIN. s. m. Maniere dont les compagnies procedent dans les elections qui se font par suffrages secrets. On procede ordinairement à l élection d un Pape par voye de scrutin. l eslection s est faite par scrutin. eslire par scrutin. il a eu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SCRUTIN — s. m. Manière dont les assemblées, les compagnies donnent leurs suffrages secrets dans les élections ou dans les délibérations, soit par billets pliés, soit par petites boules. On procède à l élection d un pape, d un député par voie de scrutin. L …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SCRUTIN — n. m. Vote au moyen de bulletins ou de boules que l’on dépose dans une urne, d’où on les tire ensuite pour les compter. On procède à l’élection d’un pape par vote de scrutin. élire par scrutin. Il y a eu deux tours, trois tours de scrutin. Il a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • scrutin — (skru tin) s. m. 1°   Dans l ancienne Église, cérémonie où les catéchumènes étaient exorcisés et recevaient le symbole.    Dans quelques ordres religieux, lieu où le provincial et les visiteurs interrogeaient les religieux (le sens propre de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Scrutin —    Droit constitutionnel, droit administratif:     mode des scrutins, modalités selon lesquelles est aménagé l exercice du vote ou suffrage     scrutin de liste : celui dans lequel l électeur est appelé à voter dans chaque circonscription pour… …   Lexique de Termes Juridiques

  • Scrutin — Élection Pour les articles homonymes, voir Élection (homonymie). Femmes faisant la queue pour voter, lors d élections au …   Wikipédia en Français

  • scrutín — s. n., pl. scrutíne …   Romanian orthography

  • scrutin — nm. skrutin (Aix, Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • scrutin — …   Useful english dictionary